• poème sur le printemps par gerard de nerval

     

    cluster :joyeuses trilles

     

    Déjà les beaux jours, – la poussière,
    Un ciel d’azur et de lumière,
    Les murs enflammés, les longs soirs ; –
    Et rien de vert : – à peine encore
    Un reflet rougeâtre décore
    Les grands arbres aux rameaux noirs !

    Ce beau temps me pèse et m’ennuie.
    – Ce n’est qu’après des jours de pluie
    Que doit surgir, en un tableau,
    Le printemps verdissant et rose,
    Comme une nymphe fraîche éclose
    Qui, souriante, sort de l’eau.

    Gérard de Nerval, Odelettes

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Mars à 08:11

    Bonjour Cerise,

    Joli poème , merci pour le partage.

    Belle journée ce lundi-

    Bisous -Violette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 2 Mai à 06:47

    Bonjour Cerise , j'espère que tu vas bien !Quel magnifique poème , j'adore et cela fait du bien dans notre monde de brutes . Bonne journée .Tendres bisous .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :