• complainte de vincent : jacques prévert

    complaine de vincent : jacques prévert

     

     

    Complainte de Vincent

    Jacques PRÉVERT
    Recueil : "Paroles"

    A Paul Éluard

    A Arles où roule le Rhône
    Dans l’atroce lumière de midi
    Un homme de phosphore et de sang
    Pousse une obsédante plainte
    Comme une femme qui fait son enfant
    Et le linge devient rouge
    Et l’homme s’enfuit en hurlant
    Pourchassé par le soleil
    Un soleil d’un jaune strident
    Au bordel tout près du Rhône
    L’homme arrive comme un roi mage
    Avec son absurde présent
    Il a le regard bleu et doux
    Le vrai regard lucide et fou
    De ceux qui donnent tout à la vie
    De ceux qui ne sont pas jaloux
    Et montre à la pauvre enfant
    Son oreille couchée dans le linge
    Et elle pleure sans rien comprendre
    Songeant à de tristes présages
    Et regarde sans oser le prendre
    L’affreux et tendre coquillage
    Où les plaintes de l’amour mort
    Et les voix inhumaines de l’art
    Se mêlent aux murmures de la mer
    Et vont mourir sur le carrelage
    Dans la chambre où l’édredon rouge
    D’un rouge soudain éclatant
    Mélange ce rouge si rouge
    Au sang bien plus rouge encore
    De Vincent à demi mort
    Et sage comme l’image même
    De la misère et de l’amour
    L’enfant nue toute seule sans âge
    Regarde le pauvre Vincent
    Foudroyé par son propre orage
    Qui s’écroule sur le carreau
    Couché dans son plus beau tableau
    Et l’orage s’en va calmé indifférent
    En roulant devant lui ses grands tonneaux de sang
    L’éblouissant orage du génie de Vincent
    Et Vincent reste là dormant rêvant râlant
    Et le soleil au-dessus du bordel
    Comme une orange folle dans un désert sans nom
    Le soleil sur Arles
    En hurlant tourne en rond.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Septembre 2013 à 11:38

    un très beau tableau mais quelle idée il a eu de se couper une oreille

    2
    OUM HICHAM ESSABIL
    Jeudi 5 Septembre 2013 à 18:02

    RE TRES JOLI TABLEAU 

    ET UN BEAU POEME 

    3
    Samedi 7 Septembre 2013 à 01:56

    Bonjour Cerise -très joli tableau et un beau poème ;

    Merci pour ce partage -

    Bon week-end - Bises amicales -Violette

    4
    Samedi 7 Septembre 2013 à 14:58
    LADY MARIANNE

    un beau poème !!  une belle toile  "les tournesols " il était fou mais génial !!
    bizzz

    5
    OUM HICHAM ESSABIL
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 10:36
    6
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 13:08

    bonjour, aprés un trés long moment, annonces virales a renoncé à s'afficher, et je peux commenter....

    Bisous!

    7
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 19:32

    bonne soirée;

    bizz sans problème;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :